Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le jardin d'amexour

Le jardin d'amexour

Parfois de raison, souvent d'intuition, de philologie et des philosophies en général, ce semble pouvoir être l'objet de ce blog... Si cela ne peut seul le décrire totalement, il en reste cependant le principal moteur !


Il est un grand paradoxe...la liberté ou l'égalité !

Publié par Amexour sur 22 Décembre 2010, 14:37pm

Catégories : #Philosophie

     En ce "sacrosaint" temps, d'ailleurs tant païen que consumériste, des fêtes de fin d'année, qui célébre non plus la coutume judéo-chrétienne mais bien l'archétype du règne de l'ultra libéralisme, il me vient une réflexion.

    Si ce n'est pas là, matière à vous étonner, n'est-ce pas, il ressort qu'il m'est apparu qu'il faille vous prendre à témoin ?

Kant2.gif

 

    Tout d'abord, dans ce dédale télévisuel, où la pensée unique a déjà commencé son laborieux travail de sape, des consciences aveugles et à demi-assourdies, son grand-oeuvre des temps cathodiques...A cela, il ressort que le froid* ne sera pas, à cette année encore, le seul responsable de l'engourdissement de nos concitoyens hébétés des classes dites moyennes...Qui, devant leur poste de télévision, dernier cri d'une technologie qui nous est à présent totalement étrangère, au moins pour ce qui est de son industrie..., se feront les derniers chantres des "excellents programmes", ceux-là mêmes qui furent concoctés par la fine-fleur du "paf". Ces derniers, heureux élus d'un système toujours plus conciliant et complaisant en bon Machiavel du dieu marché..., bref, consommez braves gens...fixons-nous bien sur les publicités cathodiques entre deux extraits de vos programmations respectives...Qu'on se le dise : les banques resteront ouvertes durant ces fêtes !

 

Formidable constatation des temps présents. Il est un grand paradoxe :

- quand seuls les vrais grands-gagnants sont les actionnaires universels !

- et quand notre système éducatif est de plus en plus dégradé, surtout au regard des classes les moins aisées, des émigrants de première génération...

- quand le prix du pétrole s'envole à la pompe...

- quand le travail n'est plus la raison collective...la valeur refuge...

- quand la politique a oublié toute trace de vertu et de raisonnement vrai...

- quand rien ou presque n'est pratiquement plus fabriqué dans notre pays...

- quand il faut parcourir des distances de plus en plus grande pour se soigner, travailler, se nourrir, s'instruire, se rassembler...

- quand la démocratie est, elle-même, quasi-vidée de tout son sens...

 

Celui qui ne sait rien à l'impression de tout savoir...Il ne veut rien apprendre...Celui qui sait qu'il ne sait rien veut tout savoir...Voudrait tout apprendre...Mais personne ne peut tout savoir...Et seul celui qui le sait aura  goût d'apprendre...

 

Kant avait-il raison de penser que tout cela ne peut-être que le plan de la nature ?

 kant.jpg

A mon sens, le "grand paradoxe" sous jacent tient au fait qu'on ne peut en même temps être libre et égal, ou tout au moins chercher cette égalité dans l'humanité, entre les hommes. Cela sous-entend que le libéralisme prône la liberté sans entrave, et pour mieux laisser triompher en l'occurrence le trio : honneur (fatuité), puissance (domination) et possession (cupidité) ; de fait, il ne peut y avoir de place à une quelconque idée de partage entre les hommes...Ce qui revient à dire, selon moi toujours, qu'il faut choisir entre liberté et égalité. Et le choix est bien sûr tout trouvé par ceux-la même qui dirigent ce monde, monde prétendu de liberté pour tous...A la Droite en l'occurence de cette politique libérale, faite de liberté d'entreprendre et de consommer pour tous...détermine la règle pour tous. Est-ce maintenant le plan de la nature ? Je ne le pense pas !

Je pense qu'au contraire, seule la vision de Gauche peut et doit conduire les hommes vers davantage d'égalité entre-eux, vers un équilibre humain et de ce fait, vers un équilibre naturel... Comme Kant avant nombre de philosophes le disait, à peu près en ces termes, "la liberté empêche la liberté"...puisqu'elle conduit de fait à la sauvagerie animale de l'homme...Après et pour les modalités, c'est une autre affaire...

*Une pensée compassionnelle me vient pour les premières victimes de notre égoïsme, et ceux que je préfère nommer ainsi : nos "sans-droit ni logi" oublié sur l'hôtel du profit et de la croissance aveugle ...sdf.jpg

 

 

                                                                                                                        JOYEUX NOËL FELIX...

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Baffie 06/01/2011 15:06



Joyeux Noël Félix et tous les autres, anonymes au grand large...


Je suis comme vous, je m'indigne, je pense, je réfléchis, j'agis à ma toute toute petite échelle : mais au bout du compte toujours le même schéma, toujours les mêmes d'un coté et les mêmes de
l'autre. Je crains que mon pessimisme ne prenne le dessus au final, et que mes bras ne s'en baissent jusqu'à toucher le sol...


A moins que ...


Non ! Continuer d'ouvrir les yeux, continuer de crier, de s'indigner, d'alerter, de parler de tout ça...


La dernière  goutte d'eau peut finir par faire déborder un vase !


Bravo pour ton article Amexour, meilleurs voeux


Baffie



Amexour 06/01/2011 19:22



Whaou ! c'est vachement bien de vous retrouver ici mes amies,


et merci de reviendre, toujours ici bas...


Voilà que de belles âmes qu'il me plaît à contempler encore !


@Delia et @Baffie, toujours aussi éloquentes de vérité sage et d'honnêteté vrai, que s'en fait plaisir à lire...Merci mesdames jolies !


Voilà pour vous belles dames et vous aussi tous les autres qui, sans nom et sans visage mais qui comme-elles partagent sans mots dires souvent, ou parfois dans le temps envisagent des mots
charmants...Tous mes voeux :








Chers amis,

à mon tour de vous présenter mes voeux.

Que cette nouvelle année 2011 qui commence, puisse vous apporter, bien sûr, toutes les satisfactions espérées, à vous et à tous vos proches ;
...
la santé tout d'abord, qu'elle vous soit préservée de toute souffrance que vous ne pourriez dépasser.

La sérénité ensuite, et qu'elle vous soit l'aboutissement en tout ce que vous ferez, ce en quoi vous agirez,

et peut-être aussi l'accomplissement, non seul celui de vos propres entreprises matérielles, mais surtout de vos aspirations profondes.

En somme, que le temps de cette année vous permette d'avancer dans votre quête personnelle.

Que les nombreux jours de cette nouvelle année puissent aller dans le sens de votre reflexion et de votre volonté personnelles, dans l'accomplissement d'une existence épanouie, vertueuse et
sage...

Car à mon sens, seul celui qui connaît la sagesse peut en attendre autant de l'altérité...Pour ne citer qu'un exemple, suivre les traces de M. Stéphane Hessel me semble être une assez bonne
idée (Cf. "Indignez-vous !" aux éditions Indigène-2010).

Notre passé commun nous appelle peut-être à nous interroger, particulièrement, sur notre avenir politique puisqu'il est lié à notre société et donc à notre famille, à notre activité et donc à
notre existence propre...Formulons alors le voeu que l'année qui vient et celle qui suivra, portent nos convictions profondes, bien sûr, mais peut-être aussi nous permettent de voir "mieux"
ce qui est vrai ce, en distinguant ce qui ne l'est pas...

En cela, si vous le permettez, plaçons cette année dans une réflexion commune : que cette réflexion nous conduise à nous préserver des maux, ceux-là même qui ne pourraient-être alors, que le
résultat de notre indifférence. Gageons que nous puissions y parvenir en cette année balbutiante !

Bonne Année à tous

Amexour





Délia 25/12/2010 12:08



D'accord, mon cher ami, notre Société Française détruit ses enfants légitimes et autres, et la Vie en général d'ailleurs ! Elle n'a plus qu'un maître, Msgr Pognon, je sais, je me répète, alors on
fait quoi?


La conscience d'être à la fois les artisans et les dondons de la farce chez nos camarades moutons brille par son écrasante minorité!


Il y a bien des courants différents qui émergent : la décroissance, la vie de militant-désobéissance-citoyenne, au concret et au quotidien, faite de refus de bosser pour du fric, de vie précaire
internationnale, dans des habitats voués à la démolition, non pas squattés mais investits pour prouver qu'ils sont vivables ET pour éviter, par exemple, qu'ils ne soient remplacés par un
aéroport... Ce nouveau militantisme de gens "pauvres d'argent mais pas de savoirs ni d'humanité vraie construit à travers le monde des lieux de partage et de cultures dont la richesse - la vraie
- me rassure quelque part, même si la manifeste fracture avec nos valeurs sociales  dites rassurantes les conduit souvent... à être maltraités, jugés, voire emprisonnés... Mais à leurs
luttes ponctuelles et précises s'ajoutent des attitudes de Zorro, et le "peuple", peu à peu, regarde ces "huluberlus" avec plus de sympatie...


Est-ce eux qui tisseront le monde nouveau?



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents