Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le jardin d'amexour

Le jardin d'amexour

Parfois de raison, souvent d'intuition, de philologie et des philosophies en général, ce semble pouvoir être l'objet de ce blog... Si cela ne peut seul le décrire totalement, il en reste cependant le principal moteur !


Etre officier de gendarmerie, c'est être exemplaire !

Publié par Amexour sur 6 Février 2011, 20:39pm

Catégories : #Qu'est-ce qu'on a là

au "merveilleux" pays des schtroumpfs...sans commentaire...pour l'instant du moins !
Ethique et déontologie mardi 25 août 2009

 
"Fondamentalement transverse, le cycle « éthique et déontologie » entend fournir aux futurs officiers l’armature intellectuelle nécessaire aux choix difficiles afin de prévenir ou de savoir réagir à l’apparition de comportements contraires à l’éthique et à la déontologie dans les grands principes d'action de la gendarmerie nationale.

 
L’étude des concepts éthiques et des grands textes nationaux et internationaux favorise le développement d'un raisonnement éthique individuel et permanent, ainsi qu'une responsabilité personnelle dans l'action. Parallèlement une réflexion est engagée sur le corpus déontologique de la gendarmerie nationale. Des conférences sur divers thèmes visant l’autorité, l’obéissance et la responsabilité complètent la réflexion personnelle. Enfin, une information précise sur les dispositifs de contrôle internes et externes est dispensée.

Processus le plus important en volume horaire, la mise en situation des élèves-officiers permet d'analyser les comportements dans le cadre de l'étude de multiples cas concrets vécus par des officiers en métropole, outre-mer ou encore sur un théâtre d’opérations extérieures. De plus, des retours d'expérience ("voilà donc précisément un "bel" exemple de ce qu'il ne faut surtout pas faire. Restez en tout instant exemplaire devant ses hommes et devant la population en générale. En particulier peut-être surtout à l'occasion du maintien de l'ordre ou dans des situations de crise..."), permettent des échanges de points de vue libres et ouverts, plaçant l'Homme, en tant que tel, au centre des réflexions. En point d'orgue, le respect absolu de la personne humaine est constamment réaffirmé, tout comme le service à la population et l’accompagnement des victimes.

En outre, le département éthique et déontologie participe aux travaux d'expertise d’une plate-forme sur « police et droits de l’Homme », au sein du Collège Européen de Police, organisme de l'Union Européenne.

Enfin, la validation de « l'Ethique de la sécurité » comme l'un des six pôles d'excellence du centre de recherche, créé à l'EOGN le 1er septembre 2008, conforte ce domaine dans la formation des élèves-officiers et en terme de prospective pour la gendarmerie nationale, en suscitant et en orientant les initiatives de recherche individuelle, à court et à plus long terme."  Extrait du site offciel de l'EOGN.

off-gendarme-voyou.jpg Inutile de préciser que l'officier supérieur, ici du grade de commandant et qui, normallement responsable fait montre par son comportement agressif de la plus grave des atteintes au "code d'honneur" de l'officier. Au lieu d'être en "retenue" et de pallier tout risque hypothétique de débordement (de la population comme de ses hommes), et par sa seule présence "charismatique" et attentive, cet officier, sensé normallement être "solide" et garant de stabilité fait tout le contraire de ce que l'on peut et doit attendre d'un officier supérieur.

Formation humaine  - 04/09/2009 17:42

"L'officier de gendarmerie est un décideur, précisément formé pour prendre des décisions et commander le plus noble des systèmes d'arme : l'homme.

La formation humaine est à la base de la réussite professionnelle de l'officier, tant en interne dans l'exercice de ses responsabilités qu'en externe par son ouverture sur le monde civil et sur ses concitoyens. Pour développer ses qualités humaines et étoffer son caractère, l'officier en formation, qui doit « s'agrandir au dedans avant de s'ouvrir au dehors » (Victor HUGO), est placé dans des situations qui le révèlent. Le cérémonial militaire, les activités de tradition, la vie de promotion et le sport donnent du sens à son engagement et contribuent au développement de son goût de l'effort, du don de soi et de la cohésion.

Les cours de management et ceux d'éthique et déontologie concourent également à la construction d'une pensée qui lui est propre, ancrée sur un socle de valeurs nobles qui doivent conduire son action. L'officier en formation nourrit sa pensée pour agir en conscience et en responsabilités."

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents