Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le jardin d'amexour

Le jardin d'amexour

Parfois de raison, souvent d'intuition, de philologie et des philosophies en général, ce semble pouvoir être l'objet de ce blog... Si cela ne peut seul le décrire totalement, il en reste cependant le principal moteur !


Le "cap" des 6000 visites est passé : à vous, merci !

Publié par Amexour sur 9 Février 2011, 09:11am

Catégories : #billet d'humeur - sur l'heure - du coeur

Les statistiques générales de votre blog depuis sa création

Date de création : 29/10/2009
Pages vues : 15 869 (total)
Visites totales : 6 041
Journée record : 09/03/2010 (290 Pages vues)
Mois record : 03/2010 (2 632 Pages vues

merci (ecrit avec une plume)

Comme en témoignent les stat. d'over-blog, depuis sa création il y a près d'un an et demi, le 29 octobre 2009 exactement, ce ne sont pas moins de 6000 visiteurs qui auront franchi le seuil virtuel de ce "blog de Amexour" ; regardant ou "cliquant" plus  de 15000 pages et sur les quelques 100 articles de votre humble serviteur...Si l'exercice n'est pas toujours aisé, oh, non seule par la faute de l'actualité, elle, toujours aussi "folle", mais bien parce qu'il est parfois, voire souvent disons, difficile, de ne pas se laisser aller au commentaire ennuyeux, à l'indignation solitaire et comme le dit très bien notre ami Hessel, n'en déplaise à Ferry, justement... c'est préférant laisser cela à la doxa, aux experts de tous poils, car ils sont toujours plus nombreux et à venir entretenir la "tyrannie de l'opinion" comme le disait très justement Bourdieu.

 

Ah...l'actualité ! et son cortège d'infamie et de bonnes rigolades en perspectives...Entre les comptes-rendus incessants de faits injustes car touchant toujours les mêmes, de spoliation en tous genres, mais aussi de populisme et d'inepties tout aussi pathétiques...Entre les affaires d'Etat ajourd'hui courantes, voire galopantes, à grands renforts de voyeurisme, de prévarications tout aussi honteuses que manifestes...La matière à indignation n'aura jamais été aussi prégnante qu'en ce début de millénaire, du siècle de la communication "mass-médiatique" !

 

Caspar-Friedrich.jpg

  En attendant l'Histoire suit son cours ; les riches sont toujours plus riche et dominant, les pauvres toujours plus incrédule à comprendre qu'ils enrichissent les premiers...à la différence, peut-être d'un léger nouveau sursaut d'indignation, qui sait ?...Mais voilà que pour l'instant, seules les données changent. La cause de tous les maux se déplace. Naguère, si le pouvoir et la domination étaient du ressort de quelque régime monarchique et ou religieux, et si c'est toujours aujourd'hui la richesse qui prévaut en tout premier chef, les Etats et les gouvernants semblent se jouer aujourd'hui de la démocratie, pourtant si adolescente... Cherchant à toujours faire croire et par quelques stratagèmes ingénieux que les pays sont plus important que les gens qui y vivent, qu'il faut être "fier" d'une identité plus que de sa personne...Voilà que de nouveaux "princes" prennent le pas sur les "gueux" ! Pourtant la nature humaine, elle, n'a pas changée.

 

  Avec les ans, avec le temps, ce qui change, le progrès...c'est que l'Homme de plus en plus se trouve isolé, affaibli, perturbé ; s'il est vrai qu'il grandit, qu'il gagne en instruction, qu'il sait lire et écrire mais aussi de moins en moins, comment s'en servir... si ses dents ou son poil restent toujours aussi courts ; s'il parvient tant bien que mal à encore se nourrir, se couvrir, se soigner ou se déplacer, qu'en est-il du sens qu'il donne à sa vie ?  Qu'en est-il de la marche du progrès ?  Quand il n'est pas même capable de savoir, et par lui-même compter sur ses capacités propres ; de construire son logis, de nourrir ses amis, sa famille...Qu'en est-il aujourd'hui de la solidarité, des grandes notions que ses pairs ont trouvé ? Quand il faut choisir, toujours, entre  l'égalité et la liberté, les deux ne pouvant cohabiter que très mal, qu'en est-il de la "fraternité" ? Quand on sait ce qu'a produit le religieux au fil des années, toute idéologie destructrice d'humanité...

 

Si hier, les rois et les plus "machiavéliques" princes s'enrichissaient du travail et du sang de leurs peuples, qu'en est-il aujourd'hui ? Quand la démocratie est galvaudée, les privilèges "princiers" rétablis, les pouvoirs de nouveaux rassemblés, confisqués, les inégalités et injustices restaurées... 

 

Ce sont autant de réflexions que ce blog continuera à tenter de rassembler, de développer humblement, un tant soit peu !

 

Merci de votre fidélité...

 

Commenter cet article

Ema2100 09/02/2011 18:22



 Bonjour,


 Les peuples commencent à se révolter ,mais


la soumission au libéralisme est encore grande.


PS :félicitation pour ce blog !


Bon blog et bonne soirée.


Ema2100/Web3u2free



Amexour 10/02/2011 10:21



Tu as raison, cette soumission est importante car chacun pense pouvoir, toujours, en récolter quelques fruits, et les peuples finissent toujours, oui, par se révolter pour n'avoir
pas été correctement servi...Le souci avec cette course au profit plus ou moins multilatéral, c'est qu'elle est sans limite ! La véritable solution, selon moi, utopique peut-être, tient du
fait mais surtout du droit, et celui de la REGULATION ; qu'à mon sens seul un Etat, voire une autorité internationale indépendante de tout clivage financier, idéologique, dogmatique,
politique..., donc non intéressée car n'ayant pas d'intérêt propre sinon celui d'arbitrer toute souveraineté nationale...seule cette autorité pourrait endiguer tout débordement potentiel, à
la condition que tous les peuples la réclament ; que les moeurs même finissent par évoluer suffisamment pour réclamer une telle entité régulatrice...C'est possible, il suffit de voir,
de constater du droit comparé, fonctionnant très bien dans bien des cas... Une "Idée" qui remonte à Kant dans la pensée universaliste et cosmopolitique des lumières...



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents