Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le jardin d'amexour

Le jardin d'amexour

Parfois de raison, souvent d'intuition, de philologie et des philosophies en général, ce semble pouvoir être l'objet de ce blog... Si cela ne peut seul le décrire totalement, il en reste cependant le principal moteur !


Relans de xénophobie sur parfum patriotique et idenditaire

Publié par Amexour sur 6 Mars 2010, 22:37pm

Catégories : #Y-a trop de pépins dans la Pastèque

Ayant écouté "attentivement", une fois n'est pas coutume , le débat, autant dire le spectacle chez Ardison, où l'un de ses invités n'était autre qu'un clown cathodique nommé M. Zemmour Eric, je viens ici faire copie de la  dernière lettre écrite, pouvant avoir une certaine relation et transmise à mes fidèles lecteurs, ce par le biais de la "newsletteur" dont nous gratifie notre gentil hébergeur "Over blog". Bonne lecture donc de cette réflexion toujours très personnelle, pouvant trouver réponse à l'engeance de cet individu , que je qualifierai comme étant d'un autre temps, d'une autre époque , et qui je pense est révolue. A suivre, dès que possible la video correspondante ici même.


"L'Histoire ne peut être guide, tout au plus expérience !"


Article premier de la Déclaration sur la race et les préjugés de l'Unesco du 27 novembre 1978.

1. "Tous les êtres humains appartiennent à la même espèce et proviennent de la même souche. Ils naissent égaux en dignité et en droits et font tous partie intégrante de l'humanité."


Bien qu'il puisse y avoir une ironie du sort, je ne crois pas en la fatalité et ce sont bien les humains qui déterminent par leurs actions propres et singulières, par leurs choix individuels et temporels, par leurs réflexions, leur propre Destin.

Le destin n'étant nullement déjà écrit, mais bien à écrire, par les actes individuels de chacun. Aucune règle, aucune Loi historique soit- elle, ne peuvent s'affranchir du libre arbitre et de la volonté contemporaine de l'individu lui-même.

avocatsLa différence et le refus de la soumission comme de la domination, de l'amalgame, de l'adaptation et du mimétisme, car il n'est lui même qu'une défense passive et donc un ultime effort d'existence en soi sans existence propre et exclusive, sont les clefs de l'évolution humaine.

Rien n'est figé. Tout évolue. L'évolution ne peut être contenue et retardée. Chaque individu est responsable de ses actes propres et influe de fait dans son destin et dans l'évolution.

Le droit c'est la liberté de l'individu et non celui de tous. En terme juridique, la jurisprudence l'accompagne ainsi pour pallier l'écueil de la Loi. Le devoir c'est celui d'accepter cette liberté comme règle suprême et inaliénable.

Tout individu est égal à un autre sans aucune distinction, de sexe, d'âge ou de condition. L'individu ne connaît qu'une seule race, c'est la race humaine. L'Histoire nous en rapporte la preuve irréfutable. (cf. dernier billet sur la xénophobie et le racisme en cours d'écriture)

La capacité d'indignation doit toujours suivre le principe de l'individualisme et au delà même des apparences, par ailleurs souvent trompeuses, doit déterminer non seulement la conduite de l'action propre ou de la réaction singulière, mais surtout la prise de responsabilité pleine et entière de l'individu.

Tous rassemblements de vues, d'intimes convictions elles-mêmes intimement liées à l'association d'individus, d'appartenance commune à une civilisation, aux prescriptions coutumières, confessionnelles, institutionnelles ou traditionnelles similaires, ne doivent en aucun cas interférer par quelque renoncement du libre arbitre singulier et exclusif de l'individu.

Price JeanLa domination quelle qu'elle soit ne peut être que destructrice et involutive. Pour cette raison principale, tout corporatisme, tout enfermement doctrinal, toute idéologie ne peut qu'apporter frustration et incompréhension. Frustration dans un esprit de soumission comme de domination. Incompréhension par le simple rapport de force naturel comme superficiel.

La règle faisant loi étant seule la préservation de la liberté consciente et inconsciente de l'individu dans toutes sa différence et sa singularité affirmée. L'adage "qui se ressemble s'assemble" faisant ici pleinement et entièrement démonstration.
indigene-copie-2.jpg
Ainsi, se suffisant à elle-même sans avoir besoin de justification supérieure, toute xénophobie, tout racisme et toute discrimination de toutes sortes ne peuvent avoir de place dans une société, dite évoluée d'une part, mais surtout dans une société aspirant à ne point tomber en décadence.

Décadence pouvant provenir d'une volonté politique, qui pourrait consister à laisser insidieusement perdurer une rumeur plus ou moins appuyée, selon laquelle l'ennemi potentiel du peuple serait l'étranger ou celui qui serait simplement différent. Ce dernier étant plus ou moins la cause de tous les maux d'une part, mais également un risque hypothétique tout aussi insidieux d'envahissement, voire de domination confessionnel, culturel ou économique.

Cela n'étant en définitif qu'une simple et perfide connotation, totalement indésirable dans une société voulant prôner quelque dogme historiquement trompettesproclamé (Droits de l'Homme et du Citoyen).

Au delà de cette démonstration, la domination discriminatoire ne revêt pas le seul visage de l'étranger qui arriverait de l'extérieur. Elle est également à l'intérieur de l'inconscient collectif ; spirale-copie-1.gif  où s'agissant de celle qui, à l'adresse de la Femme sexuée ou de l'homosexuel, de l'individu jeune, entre deux âges ou vieux,  de la condition sociale, de la moralité, du confessionnel, ou de la simple conformation physique ou mentale, et pour lesquels se dressent des murs d'incompréhension, d'enfermement et de discriminations.

Histoire du DroitLe simple fait de se ressentir rejeter poussant de fait l'individu à rechercher à s'affirmer par le regroupement légitime et naturel, concourt à une division où s'opère de façon factuelle comme cognitive, l'augmentation considérable des rapports de force entre dominants et dominés. Stigmatisé et comparé, l'individu ne cherche plus à évoluer mais seulement à exister. Il est alors en proie à des réactions de défense, n'étant plus lui même, car abandonnant son individualité et son libre arbitre, il devient de fait le porte-parole d'un corporatisme dominateur. Rapport de force...

charlot5

Dans tous les cas, cette discrimination est véhiculée par le pouvoir des communicants, eux-mêmes liés aux pouvoirs modernes, tels que politiques et financiers. L'effet de comparaison allié à celui des centralismes et des différents rapports de souveraineté et d'influence augmente l'ampleur de la problématique par une écoute et une propagation déformée et amplifiée d'une volonté collective quasi déshumanisée.fantastique-medieval-00011-copie-1.gif

Le rôle de Histoire prenant alors toute son importance, non comme un guide mais bien comme l'expérience, non seulement à défaut dans une exaltation des nationalismes et des idéologies, mais pour venir nous rappeler toujours, les causalités empiriques, mais au delà et maintenant bien plus rationalisées, ne connaissance approfondie de cette xénophobie récurrente, permanentes car latente. L'Histoire n'est écrite qu'à posteriori. 

 

Michelet

© 2010 over-blog.com. Tous droits réservés

Commenter cet article

Florentin 07/03/2010 18:58


Merci d 'être revenu chez moi. Mon blog est plutôt "généraliste". Je parle de tout et de rien. Parfois j'emprunte aux autres (il y a des plumes qui valent la citation), parfois j'écris
moi-même. Si tu vas plus loin dans mon site, tu le verras. Ce que je fais avec moins d'envie, c'est parler politique (je connais mal) ou philosopher (à la longue ça m'ennuie). A plus, l'ami.
Florentin.


Amexour 07/03/2010 20:30


Je t'en prie Florentin, ton blog est très intéressant, il possède nombre d'éléments de par son son contenu qui te permettent de trouver ce que tu veux en faire ; je crois que je me suis inscrit
d'ailleurs à ta "newsletter" pour la raison précise de ton éclectisme optimiste et vivant. Amitié


Luc Lemonnier 07/03/2010 17:21


Ce n'est pas pour demain que l'homme ne sera plus raciste. Mais c'est quand meme bien d'en parler. Les gens sont plus forts ensemble que seul et je comprens pas pourquoi vous dites le contraire
??????


Amexour 07/03/2010 20:39


Et pourquoi ce ne serait-il pas pour demain ? C'est même un devoir si tu me le permets Luc...Je n'écris pas le contraire, seulement il est essentiel de garder son libre arvbitre, voilà ce que veux
exprimer. A bientôt et merci de ton commentaire


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents