Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le jardin d'amexour

Le jardin d'amexour

Parfois de raison, souvent d'intuition, de philologie et des philosophies en général, ce semble pouvoir être l'objet de ce blog... Si cela ne peut seul le décrire totalement, il en reste cependant le principal moteur !


Une journée de la Femme pour 364 consacrées à l'Homme...

Publié par Amexour sur 8 Mars 2010, 15:19pm

Catégories : #Y-a trop de pépins dans la Pastèque

Après celle de la terre, du civisme, de la fête des mères, des pères, grands-mères et grands-pères ou la journée du civisme en auto...
journee-de-la-femme.jpg
Et demain alors, sera-ce la journée du Chien...
pour motif que ce serait le meilleur ami de l'Homme ? (cette phrase volontairement provocatrice au seul dessein de dénoncer clairement l'ineptie d'une telle proclamation)

Ne  faudrait-il pas une bonne fois fois pour toutes, considérer la femme comme égale à part entière de son  alter ego, et en ne considérant plus que l'humain en tant qu'individu singulier et unique ?

Car n'est-il pas proprement inutile voire injurieux que de continuer à désigner ainsi cette journée de la femme puisqu'elle est l'égale de l'homme, elle ne doit en conséquence pas se démarquer par sa nature propre, séxuée ou pas, et considérant que l'Homme n'a pas de Journée, la femme ne doit par conséquent pas en avoir non plus. Aucune caractéristique fondée ne peut et ne doit rentrer en considération pour tendre à démontrer qu'il y aurait une différence, parce que précisément il n'en existe aucune.

Selon moi, ce n'est ici, je l'espère en tout cas, qu'une ultime tentative de domination masculine à l'égard de l'égale de l'homme, la femme, trop souvent  encore bafouée, exploitée, battue, spoliée, raillée, dominée, et inconsciemment aussi comparée à l'homme... et en ce début de XXIe siécle.
Sur de tels sujets, l'on ne peut être que radical, non ?

Commenter cet article

Amexour 12/03/2010 16:58


Bonjour Christine, je suis sincèrement heureux de vous trouver là et vous remercie de faire ainsi avancer la réflexion, en nous faisant partager vos lumières. A la lecture de votre seconde
intervention, je constate que nous sommes à présent en "phase" si je puis me le permettre et d'évidence, je n'avais que très mal formulé ma pensé.

En effet, la singulatité voulait ainsi désigner l'individu dans ce qu'il a de plus unique (état de nature hors tout regroupement catégoriel d'ordre social comme physique) en tant
qu'abstraction symbolique dans l'inconscient "androcentrique"tant d'un côté que de l'autre et comme le définit magistralement Pierre Bourdieu dans son étude sur la domination masculine. Bien à vous


christine connan 12/03/2010 12:01



Bonjour..


Les aspirations  de la nuit n’étant pas forcément propices à éclairer les détails de
notre pensée…. je souhaite apporter une petite précision afin que mon propos (de cette nuit justement !) soit compris tel que je le conçois… :


« la Femme égale à part entière de l’Homme », tout à fait transposable bien entendu dans mon esprit.. « l’Homme égal à
part entière de la Femme » ..et donc dans l’absolu.. ok ce noyau Humain issu de complémentarité est effectivement « individu singulier » (l’Humain, l’Etre..) car « noyau
symbiotique » puisque complémentaire.. de par ses différences.



christine connan 12/03/2010 02:37



Bonsoir,
Je me rallie à votre interessante analyse tant je suis moi-même effondrée par "cette journée de la Femme"…
Quelle désolation que nombre de Femmes politiques ou d’associations  s’accaparent et se servent de cette journée absurde quand depuis des décennies tant d’autres Femmes se sont
douloureusement et courageusement investies pour l’égalité des droits Femmes et Hommes en tant qu'Humain… et certes pas pour cette mascarade méprisante que l’ « on  nous  octroie »… de
temps en temps.. à nous les Femmes!!


C’est pour moi une sensation blessante et révoltante… cette espèce de  volonté à vouloir
nous maintenir en quelque sorte dans un état
d'esclavage mental et donc d'esclavage intellectuel….


L'Humain individu unique..oui.., par contre je ne considère pas l’Humain en tant qu’individu tout à fait « singulier » ( la
Femme égale à part entière de l’Homme..).. simplement par notre différence dans notre nécessaire complémentarité physiologique…. sauf si « individu singulier » est entendu
dans le sens « individu original »  ou  « extraordinaire »…
Bien à Vous



ema2100 10/03/2010 16:37


Salut,

C'est vrai un journée seulement c'est beaucoup
trop peu,le 10 mars tout le monde a déjà
oublié,c'est lamentable.Il faut donc réveiller
les consciences régulièrement.

ema2100


Amexour 11/03/2010 11:56


Bonjour ema,
tu as raison et je te remercie de venir l'écrire ici. Tu sais ema, pour moi il est un sacerdose que de toujours chercher l'inégalité où elle est, pour la décrire sinon la dénoncer, l'observer en
tout cas dans le blanc de l'oeil et en chercher à en extirper l'ostensible et révoltante racine qui occulte celui qui, par nature ou par aveuglement ne peut ou ne veux cherche à voir. Ainsi me
porte une volonté invisible et lancinante qui me pousse à croire que l'humain ne peut se différencier à quelque caractéristique naturelle mais bien que par son action et sa réflexion individuelle
et singulière.

Le reste n'étant qu'une histoire de domination et de soumission. Ainsi, il n'existe selon moi aucune différence entre une femme, un homme, un vieux, un jeune (en faveur de qui par exemple je ne
tolère pas la différenciation selon la terminologie d'adolescent : soit l'on est autonome, soit l'on est enfant), un rouge, un noir, un blanc, un gris ou un jaune, un fou, un érudit ou un sage, un
président d'un subalterne, un prisonnier ou un délinquant, un handicapé physique ou mental, un démocrate d'un Républicain, un extrémiste pour un conformiste et un anarchiste, un militaire, un
chômeur, un paysan, un bourgeois, un banquier, et un milliardaire, un footballeur ou un fonctionnaire...ne sont séparément, non des citoyens, mais bien des individus égaux en droit et en devoir
bien sûr mais surtout faisant parfaitement partie de la même espèce humaine. Décider consciemment comme inconsciemment de stigmatiser l'individu en le faisant entrer dans une catégorie, dans un
corporatisme quelconque est une ineptie dominatrice. Alors humanité révolte toi pour proclamer l'individu seul critère réel de différence !


AXEL21 09/03/2010 21:18


Moi j'attends la journée de l'infame. Les initiatives devraient se bousculer au portillon!


Amexour 09/03/2010 23:07


Alors voyons, qu'est-ce qu'on a là ? Tu attends donc AXEL21, la journée de "l'infâme" :


adj. infâme (lat. infamis, de fama, réputation)

1.  Qui avilit ou déshonore celui qui agit, parle: Il a utilisé des procédés infâmes pour la faire renvoyer (abject, honteux, ignoble;
honorable, respectable).


2.  Qui provoque le dégoût; répugnant: Un logis infâme (immonde, sale, sordide; impeccable, propre).


Remarque Ce mot prend un accent circonflexe sur l'a, contrairement à ses dérivés: infamant, infamie.

Et de rajouter un seul exemple avec la journée du seul 24 mars, et celle consacrée à la "journée mondiale contre la Tuberculose". Journée tout à fait de "l'infâme" puisque exclusive d'une
part, cette journée nous rappelle la cruelle vérité de l'inégalité sur Terre et que  plus de deux millions d'individus au XXIe siècle meurts encore de n'être pas soignés et guerris de cette
maladie, pourtant bénigne, dans une partie du monde où il existe un accès public aux soins et un budget qui leurs sont consacrés... N'est-ce pas là une journée infamante chère AXEL21 ? Mais les
exemples sont légions et pour faire une entorse au règlement et n'en citer qu'un seul autre, l'accès à l'eau potable en est un des plus sérieux encore...Merci de ton commentaire et àbientôt


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents